Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communiqué LDH Quimper sur les migrants

Cette rentrée est marquée pour nous tous par la dureté de ce que subisse les migrants et la faiblesse des réponses apportées par l'Europe. C'est pourquoi nous avons décidé de rédiger ce communiqué que nous faisons parvenir aux élus des différentes municipalités de Cornouaille afin qu'ils prennent position en faveur de l'accueil des migrants ainsi qu'à la presse. Nous attendons leurs réponses et  en fonction de celles-ci nous appellerons à un rassemblement dans la semaine.
 
Une photo aura suffi pour que nombre d’européens arrêtent de détourner la tête d’une situation humanitaire qui s’est durablement installée autour de la Méditerranée. L’afflux de réfugiés doit être organisé de la manière la plus efficace et la plus solidaire possible. L’Europe a l’occasion de montrer que l’humanisme dont elle se dit le creuset n’est pas un vain mot.

Demander l’asile, un refuge n’est jamais anodin: c’est la mort, la famine que l’on veut mettre derrière soi, en espérant pouvoir revenir chez soi quand la situation s’améliorera.

A très court terme, les règles relatives au droit d’asile telles qu’organisées par la directive dite Dublin 2 doivent être suspendues pour permettre un accueil sur l’ensemble de l’espace Schengen.

Les Etats européens doivent assurer solidairement un accueil des réfugiés. La France, qui ironiquement est en train de légiférer sur son nouveau code d’entrée et de séjour des étrangers, qui conforte les logiques de durcissement, doit prendre sa part, sans traîner les pieds.

Nous appelons le territoire de Quimper à s’organiser pour ouvrir un accueil digne. Les communes doivent participer à cette organisation: de nombreux particuliers sont prêts à ouvrir leur maison, à proposer leurs services, ils ne savent pas forcément vers qui se tourner.

Néanmoins, cela ne doit pas faire oublier qu’au-delà des crises syriennes et libyennes, de nombreux conflits et de nombreuses dictatures obligent des hommes, des femmes et des enfants à fuir leurs pays et à chercher refuge dans des zones plus sures. Le droit d’asile est un droit inaliénable de l’humanité, que l’Europe et plus particulièrement la France ne sauraient vider de son sens. Eriger des murs est une réponse qui s’apparente à une politique de l’autruche: nous ne pouvons pas nous détourner de l’état du monde et construire un prétendu ilot de prospérité.

On juge les gens dans l’histoire à leurs actes: agissons pour que l’Histoire nous rappelle que nous n’avons pas failli.
 
Pour la LDH Quimper, Stéphane Blondin

Commentaires

  • J'ai demandé au centre d'accueil des demandeurs d'asile s'ils avaient un vestiaire et collectaient des vêtements. Il ne semble pas que ce soit le cas, j'attends tout de même une réponse plus précise, et c'est sûrement à mettre en place pour les nouveaux arrivants démunis.
    J'offrirai volontiers quelques heures de bénévolat (et des vêtements) pour organiser ce type d'aide.

    J'offrirai également très volontiers des heures de bénévolat pour enseigner le français langue étrangère aux plus jeunes. J'ai déjà exercé ce métier deux ans en Angleterre, à des groupes d'enfants à partir de 4 ans 1/2, ainsi qu'aux ados et aux adultes. Savoir échanger sur des aspects pratiques et concrets de la vie quotidienne facilite un peu la vie et les relations. Je le ferai très volontiers pour aider les nouveaux arrivants non francophones.

    Vous avez mes coordonnées. Faites-moi signe si vous pensez que je peux être utile.

Les commentaires sont fermés.