Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Communiqué de presse: la LDH Quimper condamne l'agression homophobe du 14 juillet.

La Ligue des Droits de l'Homme de Quimper, membre du collectif La Bretagne dit non à l'homophobie et à la transphobie, condamne l'agression homophobe qui a eu lieu le 14 juillet à Quimper et apporte son soutien à la victime.

Comme l’origine, le sexe, l’appartenance religieuse ou encore le handicap, l’identité de genre ou l’orientation sexuelle ne peuvent justifier ni violence, ni rejet. Depuis le début de l'année, plusieurs actes de violence ont émaillés les rubriques faits divers de Quimper et sa région. Du fait qu'ils n'aient pas été systématiquement fermement rejetés, certains courants politiques et religieux, historiquement marqués par leur haine de l’égalité, de la liberté et de la République se sont sentis autorisés à s'exprimer et agir de plus en plus librement. La banalisation des paroles a entraîné celles des actes : avant hier une femme voilée, hier un homme homosexuel, demain qui sera la nouvelle victime de notre silence?

Nous invitons les élus à condamner ces actes barbares et les citoyens quimpérois à la plus grande vigilance face à cette résurgence et aux violences qui l’accompagnent.

A l’heure où l’ordre moral et patriarcal relève la tête, affirmons, ensemble, le refus de l’homophobie, de la haine, de la violence, des discriminations dont sont victimes les femmes et les hommes quelle qu'en soit la raison. Faisons front, ensemble, pour que la Bretagne et Quimper restent une terre d'ouverture et d'égalité.
 
 
Pour la LDH Quimper,
Stéphane Blondin

Les commentaires sont fermés.