Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Communiqué: élections départementales

    Dans quelques jours se tiendront les élections du Conseil départemental. Les femmes et les hommes qui siègeront dans cette instance locale auront à délibérer sur des enjeux de solidarité et de cohésion sociale.

    La section LDH de Quimper rappelle que c’est bien de cet enjeu dont il doit être question dans le choix des électeurs. Et qu’il ne s’agit pas d’un référendum sur la place ou le bilan de tel ou tel parti.

    La LDH défend le bien-vivre ensemble et les fondamentaux de la République laïque française, terre historique des Droits de l'Homme. A l’inverse de ces idéaux, l’extrême-droite prospère sur les inégalités et les sentiments ressentis par certains d’une société délitée. Ironiquement, son programme est justement de promouvoir l’inégalité, en raison de l’origine, du sexe, de la situation sociale… Comme le démontrent les pratiques du FN dans les mairies conquises l’an dernier.

    Si nous souhaitons continuer à vivre ensemble dans une société de liberté, d'égalité, de fraternité, de laïcité, alors, votons ! Nous qui revendiquons la liberté de conscience et la liberté d'expression, le vote est notre outil démocratique dans notre société laïque. Quel autre moyen avons-nous  de  donner notre avis ?

    Voter, donner son avis sur le projet du Département, c'est faire plus qu'agiter des épouvantails qui ne font que renforcer l'extrême-droite, la légitimer par la place qui lui est donnée. Les compétences du Département, dans la manière de les mettre en oeuvre, peuvent à leur échelle la combattre utilement. La cohésion sociale, la solidarité entre les citoyens, entre les territoires, méritent de nos politiques un projet clair, une action réfléchie et de fond et de notre part à tous, une responsabilité citoyenne.