Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Pour la démocratie, les droits, l’égalité, le 1er Mai

    LDH 1er mai.jpgCommuniqué LDH 

    La République est en souffrance et les citoyennes et les citoyens, celles et ceux qui le sont déjà par la loi et celles et ceux qui aspirent à le devenir par la résidence le vivent sous les deux acceptions, souffrance de résultat, souffrance d’attente.


    Face à une situation économique qui va se dégradant et à des choix d’austérité qui vont aggraver les inégalités et les difficultés, dans un contexte politique profondément marqué par les affaires et la suspicion à l’égard de la représentation politique, et alors que le gouvernement ne cesse, de reniement en atermoiements, de renvoyer le changement à plus tard, le 1er Mai 2013 revêt une dimension toute particulière.

    La Ligue des droits de l’Homme, préoccupée de la montée des provocations verbales et physiques qui se développent dans le pays à l’initiative des droites rassemblées autour des mêmes haines, considère que les forces démocratiques et sociales se doivent d’affirmer la pérennité de la République, de la démocratie et du progrès social. Elle appelle à développer les mobilisations, rassemblements et manifestations, dont les citoyens ont grand besoin.

    La LDH invite ses sections, ses militantes et ses militants à être parties prenantes de tous les événements qui, ce jour, dans des modalités et avec certains partenaires ou d’autres, porteront le combat pour les droits, la démocratie et la solidarité.

    Paris, le 24 avril 2013