Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Demandeurs d'Asile, Halte à bêtise bureaucratique!

CRA rennes, enfants derrière grillagesForce est de constater que s’il y a quelques avancées sur certains points de la politique en matière de demandeurs d’asile, d’expulsions et de centres de rétention, chassez le naturel bureaucratique il revient au galop. La dignité de la personne humaine est un combat de tous les jours. Et l’actualité récente nous l’a encore démontré.

L’expulsion de tchéchènes vers la Pologne,  pays d’entrée dans l’Union Européenne, dont on sait qu’elle renverra aussitôt auprès de la Russie de Poutine, expulsion de demandeurs d’asile en grève de la faim, placement d’enfants en centre de rétention administrative, les ratés se sont multipliés et méritent d’être dénoncés pour ne pas se reproduire à l’avenir.

La politique du chiffre, la bureaucratie bête et méchante n’ont pas leur place devant des situations complexes, difficiles. D’appel d’air, il n’y a pas en traitant ces questions avec intelligence, humanité et pragmatisme. Si des individus quittent leurs pays pour rejoindre l’Europe, par suite de misère économique ou de dangers politiques, toutes les barrières du monde n’y feront rien, toutes les campagnes de publicité négative seront inutiles (cf ce que prépare le Royaume-Uni). Il reste une situation humanitaire à traiter. Soyons à la hauteur des enjeux en nous fondant sur les principes dont on se prévaut si souvent : la France est le pays des droits de l’Homme.

Commentaires

  • Cela se passe aussi à Quimper. Beslan a été expulsé il y a une dizaine de jours. Ce serait bien d'en parler ensemble et aussi d'agir ensemble, non ?

Les commentaires sont fermés.